Aux Petits Joueurs - Programmation
Programmation Aux Petits Joueurs - Aout 2018
Du 21 au 31 août : Les vacances en Caravane de monsieur Martin
 
Comme chaque été, Daniel John Martin nous emmène en voyage dans l'ambiance inimitable des bœufs manouche Parisiens !
Pendant 2 semaines, DJM accueille des invités différents tous les soirs, et pas des moindres :

 
mardi 21 août : Fred Marquez et Hadrien Remy
 
mercredi 22 août : Mitch Mercier et Stephan Nguyen
 
jeudi 23 août : Ramon Galan et François Bernat
 
vendredi 24 août : infos à venir
 
samedi 25 août : Nicolas Peslier
 
...
 
 
mardi 28 août : Francis Lochon et Brad Brose
 
mercredi 29 août : Brad Brose et François Bernat
 
jeudi 30 août : Remy Chaudagne Trio
 
vendredi 31 août : 3 for Swing - Jacques Schneck, Christophe Davot et Enzo Mucci
 
 
djm
 
Daniel John Martin est né à Congleton, Cheshire (UK). Il a passé sa petite enfance à Dakar, Sénégal et sa famille déménagea à Johannesburg en Afrique du sud, où ils vécurent presque 10 ans. Daniel y débuta l'étude du violon avec Vincente Fritelli à l'age de 6 ans. Il revint en France en 1979 pour terminer ses études au conservatoire de Paris, puis à la "Schola Cantorum" avec Jacques Parrenin. La découverte précoce de Stephane Grappelli et de Didier Lockwood le dirigea très tôt vers le mouvement jazz. Il s’étudiera à l'American school of modern music à Paris tout en continuant ses études classiques. De sa rencontre avec Didier Lockwood, dont il fut, un temps, l'élève, naquit le projet d'un onztet de violons jazz, produit par JMS / Cream records. Il en fut l'un des co-fondateurs. La pratique du violon-jazz et de l'improvisation, dirigea Daniel John Martin vers de nombreux styles de musique.

Il s'est plus particulièrement attaché à 3 styles, ces dernières années : en plus du style "manouche" pratiqué par Stéphane Grappeli, le Modern jazz et le Jazz rock sur les traces de Jean-Luc Ponty et Didier Lockwood, furent les premières influences de ses jeunes années (1980-1990). Cette pratique énergique du violon l'incita lui aussi à "électrifier" son instrument, et il rejoignit un premier groupe, puis un second, puis d'autres, à la recherche du son. Tout en perfectionnant la maîtrise de son art, il joue dans différents groupes et réunit régulièrement la fine fleur du jazz manouche sur la scène des Petits Joueurs !